Menu
Coups de coeur
Mot du sommelier
Cours sur le vin
Activités de dégustation
L'univers du vin
Accord vins et mets
Recommandations de vins
Portrait d'un vigneron
Calendrier des activités
Recettes des chefs
Trucs & astuces
Devenez membre


    Services
Veille oenologique
Cours sur demande
Dégustation sur demande
Services aux restaurateurs
Organisation d'événements
Formation en entreprise
Services conseil
Voyages viti-vinicoles
Bulletin


    Références
Fiche de dégustation
Tableau des millésimes
Guide des restaurants
Message aux producteurs
Membres corporatifs
Commanditaires
Activités à ne pas manquer


    L'univers du vin
Les régions viticoles
Les arômes du vin
Les cépages
La classification des vins
Les étiquettes
Les millésimes
La cave à vin et la préservation

La dégustation du vin
Le service du vin

    Club d'amateurs et de professionnels passionnés des vins!
  Accueil   |   À propos de nous   |   Devenez membre   |   Bulletin   |  Forum de discussion   |   Contact


Fin Juillet 2005

 

    Les différents formats des bouteilles  

S
uite à plusieurs discutions ces jours-ci portant sur le sujet des noms donnés aux bouteilles de vin selon leur format, j'ai décidé que ce serait le sujet de la chronique de cette semaine.

La taille standard internationale est la bouteille de 750 ml. Presque tous les grands vins diffusés dans le monde sont vendus dans ce format ou l'un de ses multiples. Le litre est généralement utilisé pour les vins ordinaires; la demi-bouteille, qui contient 375 ml est également très courante. Il y a aussi maintenant des bouteilles de 500 ml disponibles, mais de diffusion encore très restreinte. Les contenances des bouteilles étaient très variées jusqu'au début des années 1980.

Les différentes bouteilles
Les grandes régions viticoles offrent de nombreuses tailles traditionnelles autres que les 750 ml standard.

En Champagne ;
le Magnum = 1.5 litre ou 2 bouteilles
le Jéroboam = 3 litres ou 4 bouteilles
le Réhoboam = 4.5 litres ou 6 bouteilles
le Mathusalem = 6 litres ou 8 bouteilles
le Salmanazar = 9 litres ou 12 bouteilles
le Balthazar = 12 litres ou 16 bouteilles
tandis que le Nabuchodonosor = 15 litres ou 20 bouteilles.


En Bordeaux ;
le Magnum = 1.5 litre ou 2 bouteilles
le Marie-Jeanne = 2.5 litres ou 3 bouteilles
le Double magnum = 3 litres ou 4 bouteilles
le Jéroboam = 4.5 litres ou 6 bouteilles
et enfin l'Impérial = 6 litres ou 8 bouteilles.


En Porto ;
le Magnum = 1.5 litres ou 2 bouteilles
le Tappit Hen = 2.25 litres ou 3 bouteilles
tandis que le Jéroboam = 3 litres ou 4 bouteilles.

D'où vient le nom des bouteilles ?
Maintenant suite à la lecture de cette liste, vous vous demandez peut-être d'où vient le nom des bouteilles de vins. Nous avons procédé à une petite recherche et nous avons trouvé la provenance des noms que l'on donne à ces majestueuses bouteilles. Voici ce qu'il en est:

Jéroboam:
Premier souverain du royaume d'Israël (930-910 av. J.-C.). Après la mort de Salomon, il se fit proclamer roi par les dix tribus du Nord qui s'étaient soulevées contre Roboam. Au schisme politique des Hébreux, il ajouta un schisme religieux en choisissant Dan et Béthel comme lieux de culte.

Réhoboam
Roi de Juda (v. 930-v. 915). Fils de Salomon, il provoqua, par son gouvernement tyrannique, le schisme des dix tribus du Nord, qui formèrent le royaume d'Israël. Lui-même conserva sous sa domination les deux tribus de Juda et de Benjamin.

Mathusalem
D'après la Bible, patriarche juif qui aurait vécu, selon les sources, 969 ou 720 ans.

Salmanazar
Nom de cinq rois d'Assyrie dont le plus important est Salmanazar III.

Balthazar
Fils de Nabonide et régent de Babylone, tué par Cyrus v. 539 av. J.-C. Le prophète Daniel aurait, selon la Bible, prédit sa mort et la fin de son royaume en interprétant une inscription (Mané, Thékel, Pharès) faite au mur par une main invisible au cours d'un festin.
ou
Nom traditionnellement donné en français à l'un des trois Rois mages (les deux autres étant nommés Melchior et Gaspard) qui, selon saint Matthieu (II, 1-12), suivirent l'étoile miraculeuse qui les conduisit d'Orient jusqu'à la crèche de Bethléem pour adorer l'enfant Jésus.

Nabuchodonosor
Roi de Babylone (de 605 à 562 av. J.-C.). Il conquit la Syrie et la Palestine (604), s'empara à plusieurs reprises de Jérusalem (entre 605 et 587), dont il déporta la population juive (captivité de Babylone, 586-538), et soumit Tyr (573). Sous son règne, l'Empire néobabylonien connut son apogée.

Sur ce, allons ouvrir une bonne bouteille et libre à vous de décider le format que vous voulez ouvrir.
 


(source: Larousse des Vins)
 


     Les chroniques précédentes  

Pour prendre connaissance des chroniques précédentes cliquez ici.

 

     L'univers du vin

Vous pouvez également consulter les rubriques suivantes de l'univers du vin:

 

 

Copyright © 2005 alain.lebel.net / All rights reserved