Recommandations de vins

Coups de coeur
Vins disponibles à la SAQ
Importations privées
Produits du terroir québécois
Palmarès Vins rosés
Meilleurs Champagnes &
   mousseux



 
    Services
Accord vins et mets
Veille oenologique
Magazine Bacchus
Activités de dégustation
Recettes des chefs
Trucs & astuces
Dégustation sur demande
Services aux restaurateurs
Organisation d'événements
Formation en entreprise
Services conseil
Bulletin

 
    Références
Fiche de dégustation
Tableau des millésimes
Recommandations livres
Message aux producteurs
Commanditaires
Offre publicitaire
Trousse Média
Agent
Répertoire et liens utiles

 
   



Seul les meilleurs se font
voir ici!




























Email Marketing by
Constant Contact
 
 

Plus jamais de mauvais vin!

  Accueil   |   À propos de nous   |  Devenez membre   |   Bulletin   |  Trousse média  |  Magazine Bacchus  | Contact

     Le vin de la semaine (semaine du 18 juin 2016)
Domaine de Grangeneuve, La Truffière 2014
Vallée du Rhône, France / Grignan-les-Adhémar AOC  /
Code: 12268371 / Prix: 26,00 $

Encore une fois avec ce millésime, c'est un vin à acheter les yeux fermés! Au coeur de la Vallée du Rhône, un nouveau nom dans le paysage des AOC; Grignan-les-Adhémar. Cette appellation s’étend sur 1800 hectares en Drôme Provençale et c’est là que l’on retrouve cette référence de la vallée du Rhône; le domaine de Grangeneuve. Fondé en 1964, ce domaine familial est aujourd’hui dirigé par Nathalie Bour et son mari, Gilles Hecquet. Ils y produisent une gamme d’excellents vins dont cette somptueuse Syrah issue d’une très belle parcelle en coteaux sur de petits rendements de 35 hl/ha avec un passage en barrique de 12 mois. Le vin est intense et éclatant, démontrant une merveilleuse complexité. On y reconnait des aromes de mûres, de réglisse, de garrigues, de violette, de truffes et de poivre. En bouche, la matière est suave, généreuse, pleine et raffinée.

Dégourdir en carafe 20 minutes et servir à 17 °C. Délicieux avec les rognons de veau en sauce, le magret de canard grillé, les brochettes d’agneau grillées, ou la lasagne aux saucisses italiennes épicées.
  
Apogée anticipé: 2016-2021
Cépage: 100% Syrah
Sucre résiduel: 2,9 g/L - pH: 3,72 - TA: 3,17 g/L - Alcool: 14 %

 

     Les 10 Coups de coeur!  


Sous cette rubrique, nous vous présentons nos 10 coups de coeur de la semaine. Qu'ils soient des produits d'un rapport qualité-prix incroyable, des occasions à ne pas manquer ou encore de grand vin, ces recommandations constituent les meilleurs achats du moment.

Voici donc nos 10 coups de coeur de cette semaine; 

  • Château Rouquette sur Mer, Cuvée Arpège 2014
  • Georges Duboeuf, Morgon 2011
  • Viña Real, Crianza 2012
  • Tawse, Chardonnay 2013
  • Michele Chiarlo, MonteMareto Countacc! 2013
  • Anwilka, Petit Frère 2013
  • Le Grand Ballon, Sauvignon Blanc 2015
  • Culmina, R & D Red Blend 2013
  • Gordo, Monastrell / Cabernet-Sauvignon 2012
  • Les Vignerons Landais, Tursansushi

Voir les commentaires de dégustation des 10 derniers coups de coeur-->>
Voir l'ensemble des vins recommandés-->>

 



En plus d'être affichés et conservés sur le site, nos coups de coeur seront publiés et distribués via notre bulletin tous les 10 jours. De plus, vous pouvez utiliser notre service de suggestion des vins si vous avez besoin d'un peu d'inspiration.

     Cette semaine: La bulle en vedette !

Antech, Cuvée Expression 2014
Languedoc-Roussillon, France / Crémant de Limoux AOC / Prix: 20,20 $ / Code: 10666084

En matière de vins effervescents, cette cuvée Expression de la maison Antech est devenue un classique et une valeur sûre. Situé dans le village de Saint-Hilaire, berceau de la Blanquette de Limoux, ce vignoble familial produit des vins effervescents depuis 6 générations. Ce savoir-faire évident a donné naissance à ce savoureux Crémant de Limoux brut fait à base d’un assemblage de Mauzac, apportant corps et typicité, de Chardonnay et de Chenin qui contribuent à renforcer le bouquet, la fraîcheur et la finesse de ce très agréable vin sec à l’effervescence fine et élégante. On y reconnait des parfums de fleurs blanches et de miel, escortés par des notes grillées. Beaucoup de fruits en bouche, une belle rondeur et un prix tout à fait correct font de ce Crémant un excellent choix pour accompagner les moments heureux et festifs.

Servir à 8 °C. Délicieux à l’apéritif ou pour accompagner la paella aux fruits de mer, les roulades de saumon, les pétoncles rôtis, les huîtres gratinées, les verrines de saumon fumé, ou les rillettes de canard.
Apogée anticipé: 2016-2019
Cépages: 60% Chardonnay, 20% Mauzac, 20% Chenin
Sucre résiduel: 9,6 g/L - pH: 3,1 - TA: 5,5 g/L - Alcool: 12 %

 

     Le vin d'importation privée de la semaine!

Domaine de la Baume, Les Vignes de Madame 2013
Languedoc-Roussillon, France / Pays d'Oc IGP / Prix: 19,15 $ / Code: IP-12753181 
Agence: Aurora / Pour commander:  commandes@auroraip.ca  

Après plusieurs changements de propriétaires entre 1947 et nos jours, c’est en 2003 que Joseph Helfrich, PDG du groupe Grands Chais de France, reprend le flambeau de ce formidable domaine. Situé à Servian, entre Béziers et la ville médiévale de Pézenas, au coeur du Languedoc-Roussillon, le Domaine de la Baume a une superficie de 176 hectares. On y produit une jolie gamme de vins, dont cette délicieuse cuvée «Les Vignes de Madame». Le nez est expressif, assez caractéristique du cépage, dévoilant des arômes de pêches, d’abricots, de mandarines et d’ananas, relevés de notes de vanille. L’attaque en bouche est ample et ronde, restituant parfaitement les arômes perçus au nez. À l’évolution, on note un beau gras et une belle matière. Intéressante richesse avec un bon compromis gras fraîcheur. L’ensemble bénéficie d’un bel équilibre.

Servir à 12 °C. Convient aux burgers de saumon, à l’escalope de veau au citron, aux acras de morue, à la chaudrée de palourdes, aux galettes de crabe, au macaroni au fromage et au homard, ou à la sole meunière.
Apogée anticipé: 2015-2018
Cépage: Chardonnay
Sucre résiduel: 2,5 g/L - pH: , - TA: , g/L - Alcool: 14 %

 

   Consultez le Palmarès des meilleurs vins rosés


 

   Chartier se distingue une fois de plus à l’international !
L’essentiel de Chartier remporte en Chine le prix du Meilleur livre de cuisine au monde — catégorie Innovation!


Montréal, le 29 mai 2016 —
Le « créateur d’harmonies » québécois François Chartier se distingue une fois de plus à l’international, cette fois avec son livre L’essentiel de Chartier – L’ABC des harmonies aromatiques à table et en cuisine !

Reconnu pour la très grande qualité de ses vins, qu’il élabore en Europe, et de ses talents de sommelier, ainsi que pour ses recherches novatrices « d’Harmonies et sommellerie moléculaires » sur les arômes des aliments et des vins, Chartier consolide sa renommée gastronomique mondiale en remportant, aux Gourmand World Cookbook Awards 2016, ni plus ni moins que les « Oscars » du livre gourmand, le prix du Meilleur livre de cuisine au monde – catégorie Innovation.

Le jury international des Gourmand World Cookbook Awards, concours international récompensant les meilleurs livres culinaires, décerne le titre convoité à L’essentiel de Chartier (Éditions La Presse) après s’être vu attribuer le titre de Meilleur livre de cuisine au Canada en 2015. Le prestigieux prix octroyé en Chine, ce dimanche 29 mai 2016, lors du gala de la grande finale mondiale récompense un gagnant par catégorie parmi les candidats de 209 pays participants.

C’est un tour du chapeau pour François Chartier qui a remporté le même titre en 2010 avec son ouvrage de référence Papilles et Molécules, et le prix de Meilleurs Livres au Monde d’Harmonies Vins et Mets avec les livres de la Collection Papilles pour tous en 2013 tous deux aussi publiés aux Éditions La Presse. Du jamais vu au fil des vingt ans de ces « Oscars » du livre gourmand!

SOURCE : NATA PR
 

     Sélections Mondiales des Vins -Canada-

Un des concours les plus respectés au monde!

Sélections Mondiales des vins -Canada-, le plus grand concours international de vins en Amérique du Nord, a eu lieu du 26 mai au 31 mai 2016, à l’hôtel Delta Québec en la Ville de Québec, Canada.

J’ai eu le bonheur de faire partie du Jury de l’édition 2016 qui vient à peine de se terminer. Un véritable marathon de dégustation organisé de main de maitre par l’équipe de SMV. J’ai pu constater l’ampleur de ce concours et tout le travail d’organisation qu’un tel événement nécessite.

Près de 80 jurys, arrivant de plus d’une vingtaine de pays, ont dégusté 2000 vins provenant d’une peu partout sur la planète. Pour évaluer l’ensemble des vins, 4 jours de dégustations ont été nécessaires.

Dans votre prochain magazine Bacchus et dans l’édition de septembre de la version interactive et international du magazine, je publierai un article complet décrivant les dessous de ce grand concours international qui se tient annuellement à Québec.

En 2016, «Sélections mondiales des vins — Canada —» a reçu 2000 produits. De ce nombre, 600 produits ont été médaillés : 9 médailles Grand'or, 430 médailles d’or, 161 médailles d’argent

Pour voir les résultats, c'est par ici.

 

   Rencontre avec Mathieu Deiss
Une quête de l’essentiel.

Jeune vigneron authentique et bien enraciné dans son terroir, tout en étant conscient du monde qui l’entoure, Mathieu Deiss est volubile lorsque vient le temps de parler de l’Alsace, des modes ou de la standardisation. Il aime avant tout des vins respectueux de la nature, de leur terroir et qui sont porteurs de messages qui reflètent ce que le millésime a apporté.

Il gère aujourd’hui avec son père Jean-Michel le Domaine Marcel Deiss qui exploite 27 hectares de vignes réparties sur 9 communes et environ 20 km de Côte Viticole. C’est à Bergheim, une petite localité nichée au coeur de l’Alsace viticole, à 3 km de Ribeauvillé, que se trouve le domaine.

Quel bonheur de l’entendre me parler de biodynamie; «Nous sommes en biodynamie, mais nous ne sommes pas dans le rite frénétique des préparâts, des adorateurs de Marie Thun et des spécialistes de la posture de la Lune sur nos humbles vies. Nous avons placé le doute et la question au coeur de notre travail. Le doute et le désir comme moyens d’embrasser la totalité du Monde, de pénétrer au fond de chaque décision, de “désirer” sans “comprendre” ce qu’il faut faire. Devenir par le doute et le désir de simples outils, humbles et magnifiques dans la perfection de l’usage, de simples manches de pioche marqués par des mains d’hommes – usés par le service.

Notre biodynamie c’est préférer toujours la question à la réponse, la quête à la certitude, la sensation et l’envie aux préceptes des gourous, ne pas réfréner le souci de labourer ce matin telle parcelle ou la nécessité absolue de goûter telle cuve à la cave au réveil, en sursaut la nuit, sensible à cet appel. Oui, notre biodynamie est exigeante, parfois épuisante; oui c’est difficile de vivre en cherchant l’humain dans chaque cep alors que triomphent partout mille tromperies, un discours insupportable où les mots eux-mêmes finissent pas dire leur contraire.»


Puis, faut l’entendre nous parler sur sa philosophie relative au taux de sucre résiduel dans les vins alsaciens. Inspiré et inspirant ce jeune vigneron! Je vous invite à découvrir son histoire dans un grand reportage sur ce domaine qui sera publié dans l’édition de septembre du magazine numérique interactif Bacchus.
 

     Marie-Pierre et Pierre-Charles Dartier

Famille de vignerons depuis 1933 au Château Cailleteau Bergeron

Ce fut une autre de ces soirées agréables à déguster des vins en compagnie de vignerons qui produisent des vins authentiques et respectueux.

D’une grande gentillesse, Marie-Pierre et Pierre-Charles Dartier représente la 3e génération à la tête du Château Cailleteau Bergeron. Ils ont pris le temps de nous rencontrer, moi et l'une de nos journalistes, Madeleine Goubau.

L’histoire de ce domaine viticole familial débute en 1993, alors que leurs grands-parents s’installèrent au Château avec deux hectares de vignes, près de l’église, dans le petit village de Mazion. Puis, dans les années 70, leurs parents prirent le relais et développèrent le vignoble et la vente du vin en France.

Aujourd’hui, Marie-Pierre et Pierre-Charles Dartier ont augmenté la taille du vignoble à 50 hectares de vignes, dont 6 hectares de Sauvignon blanc et de Sauvignon gris. Le chai a été modernisé et 3000 m2 de bâtiments supplémentaires ont été construits, en plus d’une station de traitement des eaux usées, d’une salle de dégustation, d’un nouveau chai à barriques d’une capacité de 420 fûts, ainsi que de nouveaux bureaux. Depuis leur arrivée à la tête du domaine, l’exportation a été développée vers plus de 25 pays et ils sont devenus aussi propriétaires du Château Clos Mansio et du Château Perrin.

Les vins du Château Cailleteau Bergeron sont issus de l’appellation «Blaye - Côtes de Bordeaux». Nous avons pu déguster ensemble le savoureux Château Cailleteau Bergeron blanc (10863281) 16,65 $, puis en rouge, la cuvée Tradition 2013 (10388601) 18,75 $, et la cuvée «Élevé en Fût de Chêne» (00919373) 20,70 $. Tous impeccables!

Mais la surprise fut la dégustation des cuvées «Élevé en Fût de Chêne» des millésimes 2005, 1995 et 1985! Vraiment étonnant de constater à quel point ce vin des Côtes de Bordeaux réussit à traverser l’épreuve du temps... Je vous en reparle dans un reportage complet sur ces vignerons doués et sur le Château Cailleteau Bergeron qui sera publié dans le prochain magazine Bacchus. On s’y donne rendez-vous!

 

   Rencontre avec l'oenologue de la Maison Borges
Dégustation des vins du Groupe Borges.

Très agréable dégustation des vins du Groupe Borges avec l’oenologue Jose Maria Machado et la présidente du groupe Mme Fernanda Viera.

Ils étaient accompagnés pour cette dégustation de Gil Frias, directeur commercial du groupe JMV et son collègue, Nuno Brizida, directeur des ventes et de l’exportation, que j’avais déjà eu le plaisir de rencontrer à quelques reprises.

Ces Portugais, d’une gentille extraordinaire, passionné par leur métier, sont doué d’une vision claire du marché mondial du vin et sont extrêmement fière de proposer des vins qui sont à la fois authentiques et qui représentent de formidables rapports qualité prix.

La maison Borges a été fondée en 1884. Elle fête donc cette année son 132e anniversaire. Acquis en 1998 par le groupe JMV, elle jouit d’une solide réputation et ses vins sont toujours d’une qualité remarquable. Extrêmement sympathique et parlant un très bon français, l’oenologue Jose Maria Machado, a pris le temps de partager sa passion en expliquant les particularités des différents cépages autochtones et des terroirs du Douro et du Dao, tout en livrant des commentaires instructifs sur la vinification de ses vins.

Ce fut une autre occasion de gouter plusieurs de leurs vins, dont un vin mousseux absolument savoureux, fait à base de Touriga National et qui sera bientôt offert autour de 25 $. Je vous en reparlerai dès qu’il sera disponible au Québec. J’ai aussi revisité le Meia Encosta rouge 2012 (00250548), très populaire ici, offert à 11,95 $. Il constitue assurément l’un des 3 meilleurs rapports qualité-prix, toutes provenances confondues, en matière de vin rouge sous la barre des 13 $. La version en blanc, tout aussi réussie et recommandable, est maintenant offerte dans les SAQ Dépot au prix de 12,35 $. C’est à acheter à la caisse!

La version «reserva» du Meia Encosta (12 185 663), le grand frère du Meia Encosta, est aussi offerte sur les rayons de la SAQ. Un vin magnifiquement réalisé, au fruité gourmand, un peu plus substantiel que son petit frère, mais qui offert à 15 $, constitue-lui aussi un formidable rapport qualité-prix.

J’ai aussi eu le plaisir d’apprécier avec eux plusieurs autres produits de la maison qui ne sont pas encore offerts au Québec, mais dès qu’ils feront leurs apparitions, soyez assuré que je vous en parlerai.
 

   Entretien avec Ricardo Campos, Quinta Romaneira
L'un des principaux producteurs et l'une des plus anciennes Quintas du Douro!

Romaneira est l’une des grandes Quintas historiques de la vallée du Douro. Elle est située dans le nord du Portugal, sur un spectaculaire et magnifique site surplombant la rivière Douro. S’étendant sur plus de 400 hectares, cette vaste propriété est l’un des plus grands domaines dans la vallée du Douro. Il y a environ 50 kilomètres de routes à l’intérieur de la propriété et environ trois kilomètres qui longe de bord de rivière.

J’ai eu l’opportunité de rencontrer Ricardo Campos, le directeur commercial du domaine, et de partager un repas en sa compagnie tout en dégustant la gamme des vins du domaine. Ce fut un moment privilégié qui nous a permis de discuter au sujet du domaine, de son histoire, de sa philosophie et de ses vins. Fort sympathique et de ses vins, Ricardo a dégusté avec moi les vins du domaine qui sont offerts à la SAQ ainsi que quelques autres cuvées qu’il aimerait voir s’ajouter à ceux qui sont déjà disponibles ici.

Ainsi, nous avons pu déguster la cuvée Sino da Romaneira des millésimes 2011 et 2012 (12291319). Des vins tout à fait remarquables lorsqu’on considère qu’ils sont offerts à 20 $. De petits bijoux de vins rouges! Puis, nous avons dégusté la cuvée Quinta da Romaneira des millésimes 2009 et 2011, qui sont vendus à 24.95 en importations privées auprès de l’agence LBV international (514-907-9680). Impeccable! Nous avons poursuivi avec un vin atypique de cette région, soit une Syrah, le Quinta da Romaneira Syrah 2012. Original et bien fait, mais j’avoue que c’est le vin du lot qui m’a le moins impressionné.

Puis finalement, nous avons gouté à la spectaculaire cuvée Reserva 2010 du Quinta da Romaneira. Pas encore ici, mais on me dit qu’il y a de fortes chances pour qu’elle le soit bientôt! Je l’espère, car ce vin est spectaculaire, surtout au prix auquel on songe à le vendre au Québec. Comptez sur moi pour vous alerter dès que ce vin fera son apparition au Québec.

Ce domaine unique et spectaculaire fera l’objet d’un reportage dans le numéro d’automne de votre magazine Bacchus. Nous nous rendrons sur place dans les prochains mois afin de rencontrer les oenologues et les artisans qui participent à l’élaboration de ces petits bijoux de vins et nous vous rapporterons photos, vidéos et reportage à leurs sujets.
 

     Le restaurant du mois; Au petit Resto !

Le secret le mieux gardé à Montréal!

J’ai hésité longtemps avant de vous en parler. Pourquoi? Parce qu’on y est tranquille, que les tables sont espacées et que le personnel a le temps de nous accorder toute son attention et que le service est personnalisé et absolument impeccable.

Alors j’espère que tout cela ne changera pas si le restaurant devient la saveur de la ville et affiche complet tous les soirs.

Au fond, je ne suis pas trop inquiet, car ce restaurant discret existe déjà depuis longtemps et le service, autant que la cuisine, a toujours été impeccable.

Au Petit Resto existe depuis 1988 et Guillaume Bernard en est le propriétaire depuis 1992. Très apprécié pour sa simplicité, sa convivialité, Guillaume a su développer une clientèle qui lui est fidèle depuis toutes ces années.

Guillaume a compris que le respect du client inclut non seulement des mets succulents et originaux, mais aussi un espace vital minimum. Alors pour lui, pas question de bonder la place de tables qui n’ont que quelques pouces entre elles. Le service et l’espace sont aussi généreux que la cuisine qui est sous la direction du Chef Mathieu Groussard, jeune Bordelais passionné. Il dit de lui qu'il est tombé dans la marmite tout petit! Diplômé du Lycée Hôtellier de Talence, il a fait ses preuves comme chef de cuisine au Bistrot du Boucher à Genève pendant 5 ans. Il a choisi Montréal pour poursuivre sa carrière et saura combler vos attentes.

Pour toutes ces raisons, Au Petit Resto est le meilleur choix de restaurant «apportez votre vin» à Montréal. J’adore ce restaurant et je le fréquente régulièrement. C’est donc à quelques pas de l’unique avenue Mont-Royal que vous serez accueillis dans ce magnifique local à l’ambiance authentique pour y prendre un repas mémorable. Et je peux vous assurer que si vous êtes un amateur de vin et que vous recherchez une cuisine qui sera à la hauteur de vos plus belles bouteilles, vous ne serez pas déçu!

Et qui sait, peut-être allons-nous nous y rencontrer?

Infos:
Au Petit Resto
4732 avenue Papineau
Montréal, Qc H2H 1V3
T: 514 598-7963
http://www.aupetitresto.ca/

 

     Produits du terroir Québécois

La qualité des produits du terroir québécois en vins et spiritueux a tellement augmenté au cours des 10 dernières années, que nous sommes persuadés que ces produits méritent une plus grande attention médiatique et un plus grand intérêt de la part des consommateurs.

Bien entendu, ici comme ailleurs, il y a de bons producteurs et de moins bons. Nous nous efforcerons naturellement d'attirer votre attention sur les meilleurs. Nous vous invitons à consulter cette rubrique dans laquelle nous commenterons les « Produits du terroir québécois ». Elle inclura, en plus des vins, les hydromels, les cidres, les mistelles et les liqueurs, et s'enrichira de nouveaux produits chaque semaine.

La Star du terroir!
De plus, chaque semaine, parmi les produits du terroir appréciés
pendant cette période, nous nommerons le produit qui se sera le plus démarqué "Star du terroir" de la semaine.


Vignoble d'Oka, Mystère rouge 2014. Au vignoble d'Oka, le millésime 2014 représente leur sixième vendange. Et cette cuvée «Mystère rouge» est assurément la plus réussie jusqu’à maintenant. Situé à Oka, environ 35 km au nord de Montréal, le Vignoble d’Oka est l’un des plus récents vignobles du Québec. Ce «Mystère rouge» est élaboré à partir d’un assemblage des cépages hybrides Frontenac et Sabrevois. Depuis leur début, Michel Levac et son conseiller-expert en oenologie, Sébastien Vicaire, ont fait des pas de géants dans l’élaboration de ce vin. C’est un excellent vin, tout à fait agréable et digeste, qui s’exprime sur des arômes de cerises, de cuir et de cassis, rehaussés de notes épicées et légèrement boisées. L’amplitude et la longueur sont plutôt discrètes, mais la texture s’avère tout à fait agréable. Assurément, l’un des bons vins rouges produits au Québec.

Dégourdir en carafe 20 minutes et servir à 17 °C. Il sera de bonne compagnie avec les viandes rouges marinées, le pain de viande, le steak au poivre, les ailes de poulet BBQ, ou les grillades.   
Apogée anticipé : 2015-2018
Cépages: Frontenac, Sabrevois
Sucre résiduel: 3 g/L - pH: 3,59 - TA: , g/L - Alcool: 13,5 %

 

   Carlos Serrano, actionnaire de la maison Montes
Un attachement réel à Vina Montes!

Ce fut un grand privilège de passer un peu de temps en compagnie de Carlos Serrano. Non seulement à cause de la qualité des vins de la maison Montes, mais surtout à cause des qualités de l’homme.

Carlos Serrano est un homme fier, posé et très agréable. J’ai pu passer quelques heures en sa compagnie afin qu’il m’informe des derniers développements de la maison chilienne Montes dont il est l’un des actionnaires depuis 2008 en plus d’occuper le poste de directeur export.

Diplômé de l’université du Chili en tant qu’ingénieur commercial, Carlos a aussi obtenu son MBA de l’école de commerce et Management de Bordeaux en France en 2005. Il a énormément voyagé en travaillant étroitement avec les importateurs des vins Montes sur chaque marché, et également en créant des liens solides avec les chroniqueurs de vin et avec la presse en général.

Naturellement, nous avons profité de cette rencontre pour déguster les vins de la maison Montes. Ainsi, j’ai pu apprécier les cuvées Montes Alpha Chardonnay 2013, Montes Limited selection Pinot noir 2014, Montes Limited selection Cabernet sauvignon-Carmenère 2013, Montes Alpha Cabernet sauvignon 2012, Montes Alpha Syrah 2012, Purple Angel Carmenère 2012, Montes Folly Syrah 2012, Montes Alpha M red wine 2012. Du très bon jus!

Ces vins sont élaborés à partir de raisins cultivés au coeur de la vallée de Colchagua. Ils ont en commun un grand potentiel de garde, ainsi qu’une élégance et une typicité exceptionnelles. Dans les prochaines à venir nous publierons un reportage complet sur la maison Montes et ses vin..
 

   Francesco Ricasoli, Castello di Brolio
Le maître du Chianti!

Quel plaisir de rencontrer une autre fois Francesco Ricasoli et de déguster avec lui les vins de son domaine! Cette fois, il nous a fait l’honneur de nous apporter une bouteille du Brolio Rosso du millésime 1927, absolument étonnante, qui était encore tout à fait agréable à déguster. Un grand moment!

Je ne peux non plus sous silence la grande qualité du Castello di Brolio 2011 (12249292) qui est actuellement disponinle à la SAQ. Un vin que tout amateur sérieux doit avoir dans sa cave ou son cellier.

Francesco Ricasoli est un homme affable et passionné, d'une grande gentillesse, qui a une philosophie remarquable et qui produit des vins bien typés, et surtout, toujours équilibrés et savoureux. Barone Ricasoli est le plus ancien établissement vinicole en Italie et le deuxième plus vieux dans le monde. Francesco Ricasoli représente la 32e génération à la tête du domaine.

Aujourd’hui, il est le plus grand producteur dans la région du Chianti Classico. Château Brolio, où le baron Bettino Ricasoli a inventé la formule du Chianti en 1872, est entouré de 1200 hectares de vignes dans les communes de Gaiole et Castelnuovo Berardino. Francesco Ricasoli est à la tête de l’entreprise familiale depuis 1993 et a renouvelé la qualité et la personnalité des grands vins Brolio tout en expérimentant et tirant le meilleur parti des caractéristiques uniques de la terre et de son histoire. La recherche de Barone Ricasoli se poursuit et donne un tout nouveau sens à la culture de la vinification et à l’art de boire.

J’ai prévu me rendre sur place afin de lui rendre visite prochainement afin de vous rapporter des images spectaculaires et un reportage complet de ce très grand domaine. Ce reportage sera publié sur notre nouvelle plateforme numérique pour tablette iPad dans l’édition de septembre.
 

   Le viticulteur Stéphane Vedeau
Un perfectionniste à l’écoute de la nature!

Quelle belle rencontre avec ce vigneron humble et passionné! Vigneron de 3e génération, Stéphane Vedeau poursuit les traditions familiales transmises du côté de sa mère. C’est un vigneron généreux dont les vins reflètent fidèlement son souci constant d’offrir une richesse, une simplicité et une élégance sur l’ensemble des ses différentes cuvées.

Il élabore des vins magnifiquement artisanaux à partir de trois locations différentes dans la vallée du Rhône; à la Ferme du Mont à Chateauneuf du Pape, au Clos Bellane à Valréas, et il est aussi présent dans le nord du Rhône où il produit des vins sous le nom de sa mère, Jeannine Boutin. Le défi est de faire des vins uniques sur les trois sites, mais des vins qui ont en commun l’équilibre, l’harmonie et la profondeur. «Je suis un accompagnateur de ce que la nature propose», précise-t-il.

Stéphane est un vigneron qui réalise des vins aussi précis, fins et riches, que complexes et agréablement fruités. Chacun de ses vins se distingue par une palette aromatique exceptionnelle et une empreinte marquée du terroir. Il choisit lui-même les bois pour ses fûts dans la forêt de Tronçais, les fait sécher 2 ans et réalise ses propres chauffes, donnant ainsi à ses vins une finesse boisée exceptionnelle : c’est la touche finale qui donne à ses vins une signature particulièrement reconnaissable. Il ajoute : «La quête ultime est de créer l’élégance et la fraîcheur pour équilibrer la richesse naturelle trouvée dans le fruit des sites.»

Un reportage complet sur Stéphane Vedeau et ses vins sera publié dans l’un des prochains numéros du magazine Bacchus.
 

   Benjamin Richer de Forges, Château La Tour de By
Allier tradition et modernité!

Ce fut une autre superbe rencontre. Benjamin Richer de Forges arpentait les vignes du Château la Tour de By depuis sa tendre enfance. Petit, avec son cousin Frédéric, il y passait tous ses étés. Le château La Tour de By est une propriété familiale de 94 hectares située sur une croupe de graves Girondines, entre l’océan Atlantique et l’estuaire de la Gironde.

En 1999, son grand-père devient le seul propriétaire du domaine. Puis, suite à son décès en 2007 et à l’arrivée de son cousin Frédéric Le Clerc sur le domaine en 2005, Benjamin a commencé à travailler sur la propriété. Depuis 2009, avec Frédéric, il a repris le flambeau et partage la même vision et se concentre à faire évoluer le style des vins pour aller vers encore plus de fraîcheur et de fruit.

Il raconte : «Nous avons été marqués par les enseignements de notre grand-père. Nos ambitions pour le château viennent de lui. Nos ambitions? Moderniser le style de nos vins et faire de la Tour de By un domaine (phare) du Médoc! »

Ainsi, les vins du Château de la Tour de By se sont retrouvés sur les tables de jolis restaurants (Le Ritz, l’Assiette Champenoise, Le Taillevent...), dans les belles caves et très rapidement à l’export, notamment aux États-Unis, et ce dès les années 70. Dans les années 90, ils ont concentré leurs efforts sur le marché européen, plus proche et moins risqué. Ils exportent désormais leurs vins partout en Europe et en Amérique du Nord (notamment au Québec).

Benjamin précise : «Sur l’ensemble de ces marchés, nos vins se démarquent par leur finesse et leur régularité; le Cabernet Sauvignon permet d’avoir des vins précis et élégants, tout en fraîcheur, avec des notes acidulées et mentholées. Le Merlot lui apporte son charme et sa rondeur qui le rendent très accessible. Quant au Petit Verdot, il apporte sa puissance racée. Nos vins se gardent longtemps, comme des amis fidèles et qui ne déçoivent pas. Cette notion de long terme, de suivi et de fidélité est très importante pour nous.»

Pour nous rendre compte de tout le potentiel des vins du domaine, nous avons dégusté ensemble les cuvées suivantes; Château La Roque de By 2012, Château la Tour de By des millésimes 2011, 2010, 2009, 2005, 2001 et 2000, ainsi que les cuvées Héritage Marc Pagès cuvée exception des millésimes 2012, 2011, 2010, 2009, 2001 et 1990. Des vins remarquables qui ont un immense potentiel de garde. Vraiment, des rapports qualité-prix exceptionnels. Nous publierons notre appréciation de tous ces vins ainsi qu’un dossier sur le Château La Tour de By dans l’un des prochains numéros du magazine Bacchus.
 

     Alain Lebel intronisé par la Confrérie du vin de Porto
Élevé au rang de Chevalier de la dignité de la confrérie du vin de Porto!

Réunie pour l'une des très rares occasions au Canada, La CONFRÉRIE DU VIN DE PORTO, dont le siège se trouve au Palais de l'Association commerciale de Porto (Palais de la Bourse) à Porto, se réunissait au Canada pour introniser quelques privilégiés du monde de la gastronomie et des vins. C’est au Ritz Carlton de Montréal que les dignitaires se sont vus octroyer le titre de Cavaleiro (Chevalier) de cette prestigieuse confrérie.

Ainsi, lors de cette cérémonie, M. Alain Lebel, fut élevé au rang de Chevalier de la dignité de la confrérie du vin de Porto!


Parrainé par la maison Poças, représentée sur place par M. Pedro Poças Pintao, directeur de la maison Poças, Alain Lebel était également accompagné de M. Erwan Pors, président de l'Agence AOC qui représente les produits Poças au Québec.

Les "intronisations" sont les cérémonies les plus importantes de la confrérie, c'est pourquoi elles doivent faire l'objet des plus grands soins et sont réalisées avec la dignité et le prestige propres au vin de Porto.

Suite à la cérémonie d’intronisation, les invités étaient conviés à un repas gastronomique accompagné uniquement de vins portugais et de Porto!

Une soirée mémorable dont tous les participants se souviendront longtemps!
 

     Nos recommandations 2015 / Plus de 2500 vins commentés
Dans cette rubrique, vous trouverez l'ensemble de nos recommandations de vins. Tous les vins sélectionnés doivent obligatoirement atteindre la note de 3 étoiles et plus. De cette façon, vous n'y retrouverez que des vins d'excellente qualité, que des valeurs sûres.

Vous aurez le choix de visualiser nos recommandations de différentes façons; soit par ordre de prix, par couleur, par région, etc. Actuellement, vous y retrouverez plus de 2500 vins commentés.

Ne manquez pas notre sélection 2015

Pour voir tous les vins recommandés, cliquez ici...
 

     Être membre du réseau Les Fidèles de Bacchus, ça vous dirait?


Alors, être membre des Fidèles de Bacchus, ça vous dirait? Encourager cette équipe de mordus qui ne cesse de travailler pour vous, ça vous dirait? Permettre que cet espace demeure vierge de toute forme de publicité (si l'on exclut les tirages et la visibilité offerte aux producteurs avec ces ententes, bien sûr), ça vous dirait? Bénéficier de tous les avantages, bénéfices et escomptes des membres, ça vous dirait?

Votre adhésion aux Fidèles de Bacchus ne vous coûtera que 49.95 $ pour l'année, moins que le prix d'un simple livre sur le sujet et vous fera vivre des heures de plaisirs et vous fera économiser en ne vous proposant que les bons achats à faire en matière de vin.

De plus, vous serez automatiquement abonné au magazine "Bacchus" (4 numéros par an), le complément idéal au site internet (Une valeur de près de 32 $ correspondant au prix en kiosque, soit une économie de près de 65 % de votre inscription comme membre!). C'est le Guide des vins le plus complet et le plus pertinent au pays avec des mises à jour quotidiennes. Vous pouvez également opter pour un abonnement à vie, un investissement unique et payant.

Imaginez...
Un conseiller en vin, juste pour vous... pour la vie!


Cliquez-ici pour compléter votre adhésion
Cliquez-ici pour plus d'informations sur les
avantages des membres
 

     La recette de la semaine

À chaque semaine nous vous proposons une nouvelle recette!
Cette semaine:

Pétoncles au beurre d’orange sanguine et échalotes frites

Je suis persuadé que cuisiner est intimement lié au plaisir de boire du vin et qu'il est intéressant de vous offrir une brochette de recettes proposées par un de nos grands spécialistes en la matière.

À cet effet, nous vous présentons cette rubrique vous proposant une nouvelle recette chaque semaine. Cette semaine, la recette nous est proposée par Chef Marie-Dominique Rail, Chef, conceptrice des recettes & propriétaire de l'entreprise Mchef.

Comme d'habitude, je vous propose des vins qui joueront l'accord parfait avec cette savoureuse recette.

pour voir la recette...
 

   Dégustation avec Cristián Correa
Winemaker @ Viña MontGras

Quel plaisir de rencontrer à nouveau Cristián Correa, le winemaker des vins Intriga de la maison chilienne Viña MontGras!

Il venait me présenter sa dernière création, le Intriga Maxima, un Cabernet sauvignon hors norme, produit en très petite quantité. Un vin icône et une formidable interprétation du cabernet sauvignon sur le terroir chilien. Un vin vibrant qui suscite l’émotion tout en démontrant ce que ce cépage peut offrir de mieux dans cette région du monde.

La première fois que j’ai rencontré Cristián c’était en 2006 je crois. Je l’ai tout de suite aimé. C’est un homme droit, fier, extrêmement talentueux, mais discret. Sans conteste, un des maîtres du Cabernet Sauvignon dans le monde. Le grand succès des vins Intriga doit lui être attribué en grande partie. Sa compréhension des vignes et sa maîtrise des vinifications sont remarquables.

Il a joint l’équipe de Viña MontGras en 2002, où il était responsable de la gamme «Estate» de Viña MontGras. Il est également Maître de Chai et winemaker au vignoble de Colchagua; Intriga. Il a une formation d’agronome de l’Université catholique du Chili, et une grande expérience en vinification et viticulture, tant au Chili qu’aux États-Unis.
 

   Rencontre avec le comte Francesco Marone Cinzano
Superbe dégustation des vins de Col D’Orcia avec le comte Francesco Marone Cinzano!

Le comte Francesco Marone Cinzano est un homme passionné, hyper sympathique, qui parle de ses vins avec fierté et intelligence. Ce fut un bonheur pour moi de passer quelques heures en sa compagnie pour déguster une impressionnante gamme de vins.

La famille Cinzano est propriétaire de la Tenuta Col d’Orcia depuis 1973 et le domaine est situé au coeur de la Toscane. C’est l’un des plus anciens producteurs de la région de Montalcino.

Col d’Orcia signifie littéralement la colline surplombant le fleuve Orcia. Le fleuve Orcia marque la frontière sud-ouest du territoire du Brunello di Montalcino et le nom du domaine est intrinsèquement lié à l’emplacement physique où les vignes sont plantées.

« Au Col d’Orcia, depuis de nombreuses années, nous avons toujours accordé une grande valeur à l’environnement naturel dans lequel nous évoluons. Pour cette raison, en l’an 2010, nous avons pris la décision de nous soumettre à la procédure de certification de l’agriculture biologique dans le but de devenir le plus grand producteur de vin biologique dans l’ensemble de la Toscane », précise le comte Francesco Marone Cinzano.

J’ai eu le grand plaisir de déguster avec lui les vins suivants; le Sant'Antimo Pinot Grigio 2014 et le Rosso di Montalcino 2012, puis les Brunello di Montalcino dans les millésimes 2010, 2008, 2004, 1997 et 1990, ensuite ont suivi les Brunello di Montalcino Riserva 1977 et le 1968, puis les cuvées Poggio al Vento Brunello Riserva 2001, Nearco Sant'Antimo 2010 et enfin la cuvée Olmaia, Sant'Antimo Cabernet 2010.

Un reportage complet vous sera proposé sur le comte Francesco Marone Cinzano et la Tenuta Col d’Orcia dans le prochain numéro du magazine Bacchus et en début d’année sur notre nouvelle application numérique au début 2016, comprenant notre appréciation de tous ces vins.
 

     Le restaurant du mois / Découvrez vos classiques!


Nous sommes heureux de vous présenter cette nouvelle rubrique à compter du début juin 2014. Une fois par mois, nous vous recommanderons un restaurant, mais pas n’importe lequel. Il s’agira toujours d’un classique, d’un restaurant qui a une histoire, mais aussi, et surtout, d’un lieu qui a une âme et où l'on se sent bien. Naturellement, la qualité du service autant que celle des mets servis sera considérée.

Il y a, juste à Montréal, des milliers de restaurants. Il y en a tellement que l’on a tendance à oublier nos classiques, ceux qui sont l’épine dorsale de la gastronomie chez nous. Je ne suis pas contre d’essayer les nouveaux établissements et de faire des découvertes, mais je trouve navrant que des classiques soient oubliés et qu’ils soient souvent contraints de fermer leur porte après de nombreuses années de services. Je propose de prendre l’habitude de visiter nos restaurants favoris plusieurs fois par année, ce qui n’empêche pas de faire quelques découvertes entre deux visites.

Quand je parle de classique, cela ne veut pas nécessairement dire restaurant très haut de gamme. Nous vous présenterons des restaurants dans toutes les gammes de prix, des restaurants de tous les jours, comme des restaurants pour les grandes occasions. Le critère sera toujours qualitatif. Naturellement, nous porterons une attention particulière aux vins et à la façon dont ils sont servis (température, verres, choix...).

Chaque année, nous choisirons une ville dont nous proposerons un restaurant à ne pas manquer par mois. Nous commençons cette année avec la ville de Montréal. Ce mois-ci nous proposons un classique de la gastronomie italienne, le restaurant Hostaria dans la Petite Italie à Montréal.

 

   Rencontre avec Erwan Faiveley
Des vins qui sont le reflet du terroir d’origine!

C’est toujours agréable de rencontrer un vigneron. Mais lorsqu’il est aussi allumé, intelligent et compétent que Erwan Faiveley, l’exercice devient drôlement intéressant et instructif.

Ce fut une autre de ces belles soirées pendant laquelle on partage un bon repas tout en dégustant les vins du domaine. Depuis 1825, la famille Faiveley a toujours travaillé la vigne avec le plus grand respect de ses terroirs. Erwan Faiveley est un vigneron d’exception qui a pris la relève du domaine familial à l’âge de 25 ans. Il en a aujourd’hui 35 et en discutant l’on prend la mesure de tout le travail accompli pour moderniser cette grande maison bourguignonne.

Le Domaine Faiveley se trouve en France, au cœur de la Bourgogne viticole, entre Dijon et Beaune à Nuits-Saint-Georges. Historiquement basée dans la capitale de la Côte de Nuits, la famille Faiveley a progressivement étendu son domaine et possède aujourd’hui des parcelles dans les plus beaux climats de Bourgogne : Gevrey-Chambertin, Pommard, Volnay, Puligny-Montrachet, Mercurey et d’autres. Le vignoble est très morcelé, la superficie moyenne par appellation est d’environ 1 hectare seulement, les productions de chaque vin sont donc très limitées. Plusieurs climats appartiennent exclusivement à la famille, ce sont des Monopoles.

Pour créer de grands bourgognes, Erwan Faiveley associe les principes de l’œnologie moderne à un élevage des plus classiques, en fûts de chêne français, dans les caves voûtées du XIXe siècle. Dès la réception de la vendange jusqu’à la mise en bouteilles, rien n’est laissé au hasard. Chaque terroir, chaque millésime, bénéficie d’une attention particulière qui rend les cuvées uniques. Chaque bouteille devient ainsi le reflet de son terroir d’origine.

Un reportage complet sur la maison Faiveley, leurs vins, et sur cette rencontre avec Erwan Faiveley, vous sera proposé dans l’une des futures éditions du magazine Bacchus.
 

      Inscrivez-vous gratuitement à notre bulletin

N'hésitez pas à vous abonner l'infolettre des Fidèles de Bacchus; « Le bulletin du vin ». Vous y trouverez une foule de renseignements, des coups de coeur, des comptes rendus des dernières dégustations, des articles sur les vignerons, une mer de trucs, astuces et conseils à propos du vin, des recommandations d'achat, des notes de dégustation et d'évaluation et bien plus encore...

Publié 3 fois par mois, ce bulletin s'affirmera vite comme votre référence et une votre source d'information viticole préférée. Nous utiliserons donc ce bulletin pour informer des nouveautés et des activités qui pourrait vous intéresser.

De plus, en vous inscrivant, vous courrez la chance de gagner une des bouteilles de vin qui feront partie de nos coups de coeur du mois. Tirage : les 15 du mois. Voulez-vous augmenter vos chances de gagner? Inscrivez un ami, une amie, et vous obtiendrez une chance supplémentaire pour chaque personne que vous aurez recommandée.

Pour vous inscrire gratuitement, veuillez simplement noter votre adresse de courrier électronique ci-dessous, dans le champ « Adhérez au bulletin » et cliquez sur l’onglet « Go ».
 

Adhérez au bulletin des Fidèles de Bacchus, c'est gratuit!
Email:

 

     Le vidéo du Mois!

Ne manquez pas de visionner le vidéo du mois...

Je vous convie ce mois-ci à un vidéo fait en France, qui s'avère en fait une excellente vulgarisation sur le vignoble de Sancerre et en particulier aur le domaine Joseph Mellot
. Alors, si vous voulez tout savoir... ou presque sur ce producteur, installez-vous et regardez ce vidéo for bien fait.



 

   Système de notation des vins


Cela fait plus d’une décennie que nous utilisons le mode de notation sur cinq étoiles. Mais depuis le mois d’aout 2015, nous sommes passés au mode de notation sur 100. Afin d’assurer cette transition en douceur, vous trouverez ci-dessous les équivalences de ces deux modes de notation.

Cependant, nous ne publierons nos commentaires que sur les vins qui auront été notés 80 et plus. Nous réserverons nos commentaires moins positifs (moins de 80) aux vignerons concernés et aux agences les représentant. Ainsi, vous ne retrouverez sur le réseau des Fidèles de Bacchus, que des recommandations sur des vins de qualité supérieure.

Quoiqu'il en soit, c'est indéniable, une note indiquant la qualité d'un vin, quelle qu'elle soit, est réductrice : c'est comme une photo prise à un instant de la vie de ce vin, dans des conditions précises. D'autre part, elle est personnelle, ou tout au plus issue d'un groupe de dégustateurs, et non scientifique. Mais peu importe la note, il faut garder à l'esprit que le commentaire est toujours bien plus important que la note...

Système de notation des vins des Fidèles de Bacchus:

00-70 ou * = Sans intérêt
71-75 ou *1/2 = Médiocre
75-77 ou ** = Passable
77-80 ou **1/2 = Correct

81-85 ou *** = Bon à très bon
85-89 ou ***1/2 = Excellent, au dessus de la moyenne
90-94 ou **** = Supérieur, parmi les meilleurs  
95-98 ou ****1/2 = Exceptionnel, fait partie de l'élite 
99-100 ou***** = Extraordinaire, Chef d'oeuvre, très rare

 

     Fiche de dégustation

L’apprentissage du vin implique inévitablement l’exercice de la dégustation. Et l’un des outils indispensables pour entreprendre son apprentissage dans le monde du vin est assurément la fiche de dégustation. Le réseau Fidèles de Bacchus est particulièrement fier de vous proposer sa fiche de dégustation qui figure parmi les plus complètes tout en répondant aux standards internationaux.

Est-ce que l’utilisation d’une fiche de dégustation est indispensable?
Indispensable, non. Mais, quiconque veut progresser dans sa connaissance des vins doit passer par cette étape pendant au moins un certain temps. Il faut comprendre que le simple fait d’utiliser une fiche de dégustation pour inscrire ses commentaires favorise et accélère la progression de l’apprentissage. De plus, la fiche de dégustation permet de faire une analyse plus approfondie de ses impressions et oblige le dégustateur à considérer un grand nombre de variantes lors de la dégustation.

La fiche de dégustation que nous vous proposons vous permettra de vous poser des questions importantes lors de la dégustation, par exemple : comment qualifier l’acidité, la complexité, la matière, l’équilibre, etc. Chacune des questions de la fiche de dégustation propose un éventail de réponses, généralement graduées, ce qui permet, par le fait même, d’apprendre le vocabulaire qui est suggéré sur la seconde page de la fiche que nous vous conseillons d’imprimer au verso de votre fiche de dégustation.

De plus, l’utilisation de la fiche de dégustation permet d’étayer son jugement en plus de fournir des notes qui peuvent servir de base de données utile pour le développement de son goût aussi bien que pour le suivi de l’évolution des vins.

pour voir la fiche de dégustation...
 

     Tableau des millésimes

Qu'est-ce qu'un millésime?
Le millésime n'indique rien d'autre que l'année de vendange du vin. Il ne faut pas confondre cette indication avec l'année de la mise en bouteilles ou en marché du vin. Il n'y a pas de corrélation entre l'indication du millésime et la qualité du vin. Le millésime apparaît généralement sur l'étiquette de devant et parfois sur une petite étiquette du goulot, mais aussi parfois sur la contre-étiquette (l'étiquette arrière). Le fait qu'un millésime soit indiqué sur une étiquette ne veut pas dire que le vin soit issu d'une bonne année.

La différence d'un millésime à l'autre pour le même vin correspond en général à la différence dans l'histoire météorologique du vignoble entre les deux années. L'importance des variations entre millésimes dépend donc de l'importance des variations climatiques.

Pour s'y retrouver vous pouvez consulter une carte des millésimes qui vous aidera à connaître la qualité de la production de l'ensemble d'une région pour une année donnée. À cet effet vous pouvez consulter notre tableau des millésimes.

La qualité de la production d'une année
Dans certaines régions du monde, les variations climatiques sont importantes et les vins de ces régions subissent des différences entre les millésimes. Dans le Bordelais, en Bourgogne, en Allemagne et dans la plupart des régions d'Italie, par exemple, des aléas climatiques peuvent affecter un millésime (gel, grêle, pluie au mauvais moment ou chaleur insuffisante) alors que l'année suivante, aucun ne se produira. Lorsque les variations climatiques sont importantes, la qualité du vin peut varier énormément entre médiocre et exceptionnel.

Notre tableau des millésimes vous aidera à vous y retrouver. Il se présente sous la formes d'une expression qualificative sur une échelle numérique de 0 à 100.

Dans les régions au climat plus constant (comme la Californie, l'Australie, Le Chili et l'Afrique du Sud), la variation entre millésimes est bien plus faible. Seuls les grands spécialistes des vins de ces régions noteront les différences. Pour ces régions le tableau de millésimes n'a pas autant de valeur.

pour voir le tableau des millésimes...
 

     Vous en voulez plus? Ça s'en vient  ! / juin 2016 


 

     Nos recommandations de livres et  magazines


C'est avec plaisir que nous introduisons une nouvelle rubrique au site du réseau des Fidèles de Bacchus. Dans cette rubrique, vous retrouverez tout au long de l'année, nos recommandations et appréciations de livres et magazines traitants du vin et/ou de gastronomie.

Pour cette rubrique, nous conserverons l'approche que nous utilisons avec les vins, c'est-à-dire que nous ne publierons des informations et des recommandations que sur les ouvrages que nous aurons appréciés.

Visitez donc cette rubrique de façon régulière, car il y aura de nouveaux ajouts qui s'y feront toutes les semaines.

-Pour voir nos recommandations, cliquez ici
 

     L'univers du vin

Des 9600 différents cépages dans le monde, seuls environ 600 sont utilisés en viticulture. L'histoire du vin est fascinante. Nous lui avons donc consacré une rubrique entière afin d’expliquer certaines choses importantes. Cette portion du site permettra donc d'améliorer vos connaissances générales sur le vin.

Les thèmes traités sont:

     Suggestions cadeaux

Toujours utile dans le temps des fêtes, notre liste de suggestions cadeaux est un outil précieux tout au long de l'année. Que ce soit pour souligner un anniversaire, une promotion, une retraite ou tout simplement faire plaisir, nos suggestions cadeaux sauront vous aiguiller vers les meilleurs choix du moment.

Vous ne savez pas quoi donner? Vous cherchez des idées de cadeaux? Eh bien cette année, que vous soyez un nouvel amateur de vin ou un œnophile fini, notre liste de suggestions remplie d’objets fonctionnels ou d’activités instructives et gourmandes vous permettra d’apprécier et de savourer le vin à tout coup!

Jetez un coup d'oeil à notre liste de suggestions cadeaux et vous y trouverez surement une idée ou un accessoire qui fera plaisir à votre oenophile préféré.

pour voir nos suggestions--->>
 

     Accord vins et mets

Sous cette rubrique, nous vous proposerons des accords entre vins et mets et tenterons de vous en expliquer quelques principes. Si cuisiner peut être un art, en harmoniser le labeur avec un vin approprié peut s’avérer un exercice délicat.

Qu’est-ce qu’un bon mariage entre un vin et un mets? C’est celui où un plat et un vin se mettent mutuellement en valeur et sont plus savoureux associés, que chacun pris séparément. Si certains critiques culinaires ont des choix très arrêtés en la matière, les alliances possibles sont néanmoins multiples et un bon accord est avant tout celui qui vous séduit.

Voici quelques principes consacrés par des siècles d’expérience afin de vous guider dans vos choix et vous permettre de ravir vos convives par des alliances toujours judicieuses, équilibrées et riches!

Pour en savoir plus...
 

     Faites un don!
Vous appréciez particulièrement les services offerts par le Réseau Fidèles de Bacchus et vous désirez contribuer à votre façon en faisant un don qui servira entièrement au maintien et à l'amélioration de nos services? Nous avons travaillé dur au fil des ans pour faire de notre entreprise une organisation simple, économe, indépendante et crédible. Si chaque visiteur donnait 5 $, nous n'aurions à réaliser notre collecte de fonds qu'un seul jour par an. Mais tout le monde ne peut pas donner ou, tout simplement, ne le fait pas. C'est pourquoi tous les dons reçus sont très importants pour maintenir notre indépendance et nous permettre de continuer de prospérer afin de vous en offrir toujours plus.

Cette année, je vous remercie d’envisager de faire un don de 10 $, 25 $, 50 $ ou de tout autre montant à votre portée, afin de protéger et de préserver votre source de référence sur les vins.
Votre don servira d'abord à l'infrastructure: serveurs, bande passante et maintenance, mais aussi au développement de nouvelles fonctionnalités numérique ainsi qu'à augmenter le nombre et la qualité de nos services.

Nous n'avons pas de fonds venant du gouvernement. Nous fonctionnons grâce à nos membres, à la participation d'agences de représentation et aux dons de nos lecteurs: 10 $ est le don le plus courant, la moyenne est de 35 $.

Si vous le désirez, vous n'avez qu'à cliquer sur le bouton ci-dessous et faire un don au montant de votre choix.

     Joignez-vous à nous sur les réseaux sociaux


@FidelesBacchus



 

 

 


 

 

Copyright © 2004 - 2016 alain.lebel.net / Tous droits réservés